Je ne sais pas pour vous mais j’ai beau avoir 3 tonnes de sacs, lorsqu’il s’agit de sortir je ne sais jamais lequel prendre.

Déjà, on va en soirée, on ne part pas en vacances. A moins qu’on ait fait le mur et qu’on ait besoin de fringues de rechange, on ne prend pas son énorme besace de tous les jours (à priori on peut se passer quelques heures de toutes ses cartes de fidélités ou de sa boite de tampons surtout si ce n’est pas la période).

Ensuite, on a envie d’une pochette. Bah oui, tout le monde a sa pochette de nos jours. Surtout lorsqu’on regarde les blogs ou toutes ces émissions de relooking mMMAAAA CHEEEERIIIIIIIIIIIIIIIEEE. Vous voyez ? Cette groOOsse pochette rectangulaire, qui n’a pas de anse ni de bandouuuuuliiiièèèrreee pour la tenir à l’épaule ? Que du coup t’as l’air bien toute la soirée avec ton machin à la main. Très pratique. En général, on finit par l’abandonner quelque part et c’est pas toujours génial quand on est dans un endroit plein de monde genre bar ou boite de nuit.
Donc on prend plutôt un petit sac dont on peut au choix sortir ou ranger la bandoulière en fonction de la situation. Comme ça, on peut aller danser avec son sac sans avoir l’air débile.
Et on ne prend pas la minaudière (sooooo 2008) sauf si elle est très originale.

On évite de prendre une grande marque… la tentation est grande de sortir THE bag, celui pour lequel vous avez économisé pendant des mois + noël + anniversaire. Oubliez. Si vous êtes chez des amis, vous allez l’abandonner dans une chambre. Quand on est quatre, c’est pas très grave, on s’en fout. Mais si on est 40, que ça rentre et ça sort, on évite de tenter le diable et on passe une bonne soirée.

Et évidemment, on essaye de l’accorder à sa tenue. Finalement il y a quelques couleurs qui vont avec tout : le noir, le bleu marine, le camel, le naturel et le doré.

Bien sûr, on évite de l’acheter chez C&A. J’ai rien contre C&A mais la pochette qui fait cheap, c’est pas dingue et surtout ça se voit tout de suite.

Perso, j’ai trouvé le sac idéal :

un petit sac en cuir camel de ma grand-mère. Il est indémodable, il est classe, il vieillit bien, il a la bonne taille, l’anse se range, il va avec tout et il ne coute rien. Si votre grand-mère n’a pas les mêmes goûts que vous, regardez un peu du coté des salons vintage (ou des boutiques genre Episode), il y en a pléthore et vous aurez une belle pochette pour une trentaine d’euros (mais il y en a à 10 euros aussi) que vous garderez des années.

Mais évidemment si vous tombez nez à nez avec la pochette de vos rêves et qu’elle ne correspond à rien de tout ça, ne réfléchissez pas, foncez (même pour celles de C&A hein).

Rendez-vous sur Hellocoton !