Les sacs Bottega Veneta n’ont pas toujours été le cuir tressé que l’on connait aujourd’hui (qui s’appelle d’ailleurs « l’intrecciato » – à sortir dans les diners, tout de suite ça fait smmaAAArrt). Bizarrement Bottega Veneta est pour moi une marque plutôt pour ma maman ou sa version riche (parce que ce n’est pas tout à fait donné) et en plus je dois avoir un syndrome très particulier parce que j’ai l’impression de voir toujours le même sac.

Et un jour, sur Ebay, je suis tombée sur un sac Bottega Veneta pas comme les autres : un sublime cuir lisse, brillant (donc plutôt dé-tressé) avec des attaches en laiton doré très simples. Et le modèle était à la fois minimaliste et pas banal. Du coup, j’ai pas compris ce que c’était ce sac. Et ben c’est du Bottega Veneta avant Bottega Veneta.

Pour la petite histoire, Bottega Veneta, ça veut dire « Atelier Vénitien » et la maison a été fondée en 1966 par Michele Taddei et Renzo Zengario mais ils se retirent une bonne dizaine d’années plus tard. Puis la maison a été relancée dans les années 2000 avec le cuir tressé et les modèles que l’on connait.

C’est pendant cette période d’environ 15 ans entre 1966 et le début des années 80 que la marque a produit de véritables merveilles et comme personne ne connait, ils s’échangent à petit prix.

Y a plus qu’à fouiller dans les placards de sa grand-mère pour savoir si l’un d’entre eux ne se cacherait pas dans les parages. Sinon il faut regarder de temps en temps sur les différents sites d’occaz.

Rendez-vous sur Hellocoton !