Ca a commencé comme une blague. Un jour, Frédéric Lefebvre, homme politique, interrogé lors d’une interview, répond que le livre qui l’a le plus marqué est sans doute « Zadig et Voltaire ».

Aaaaaaaah oui, moi aussi je suis assez fan de Zadig et Voltaire, mais à part le ticket de caisse, ce ne sont pas vraiment des ouvrages qui se lisent… ou alors, j’aurai sans doute dû avoir une meilleure note à mon bac français. C’est décevant.

Et ils ont de l’humour chez Zadig et Voltaire parce qu’ils se sont gardés la référence dans un coin de leur tête et voilà que sort un nouveau sac appelé Candide. Bon ça risque d’embrouiller notre ami Frédéric Lefebvre. Mais finalement si la référence permet à certains (ou certaines) de connaître au delà du sac, le conte sublime de Voltaire alors pourquoi pas (oui je dois être optimiste).

D’ailleurs, on l’appelle Candide ou l’optimisme, ce livre. Et je vais en avoir besoin d’optimisme.

En effet, le sac Candide de Zadig et Voltaire (donc) est un cabas, rigide, en cuir matelassé. Personnellement, n’étant pas fan des cabas, encore moins rigide et encore moins matelassé, je suis largement passé à coté. Sachant qu’il y a des petits détails spécifiques à la marque, genre des micros têtes de mort qui font trop ados à mon goût.

Bon après j’ai découvert les modèles en suede (le tan, le noir et kaki) qui sont plus doux, plus féminins et ça leur donne plus de gueule aussi.

Et vous, vous l’aimez ce Candide ? Ou comme moi vous préférez le livre 🙂 ?

Rendez-vous sur Hellocoton !