Moi-même j’avais dit « Un sac à dos vous rigolez ? ». Nan mais faut pas déconner. Qui a envie de se mettre un énorme truc dans le dos, que dès que tu t’assoies, faut l’enlever, que dès que tu as à ranger tes clés, faut l’enlever, que dès que tu prends ton pass Navigo, faut l’enlever, etc, et ce jusqu’à ce que mort (du dit sac à dos) s’en suive.

Bon c’est vrai je peux tout (trop) mettre dedans. Même si bon, faut bien le dire, c’est moche, parce qu’en matière de sac à dos, on a que trois options :
– le backpack Decathlon pour faire la route en Tasmanie
– le sac avec la Reine des Neiges en guest star
– ou LE sac à dos Hipsterisé à barbe de mon mec

Et puis il y a eu des designers qui ont eu pitié et ont eu l’idée de revisiter le sac à dos genre en sac de femme quoi : féminin, beau, moderne ; et ils l’ont même rendu pratique. Sur le modèle Florent de Jérôme Dreyfuss, il y a une ouverture zippée dans le dos du sac qui permet de prendre facilement quelque chose dedans sans tout défaire.

Parce que ce sont souvent des sacs seaux les sacs à dos, auxquels on a ajouté des hanses à l’arrière (oui oui je sais, tous les moyens sont bons pour que je puisse acheter des sacs seaux 😉 ) mais ça a deux inconvénients : c’est un sac seau donc pas toujours pratique pour bien le fermer et comme il est dans notre dos justement ce n’est pas toujours rassurant.

Il y a le Nat&NinxTheBrunette, le Clare Vivier &TheOtherStories, le Building Block, le Elisabeth and James, le Sophie Hulme, donc presque l’embarras du choix et « presque » à tous les prix.

Alors, on tente le sac à dos ?

Rendez-vous sur Hellocoton !