Moi j’aime bien parler des gens qui ont mon âge et qui ont le courage de leurs ambitions. Yvonne n’est pas ma grand-mère non (et je n’ai pas l’âge d’une grand-mère qui s’appelle Yvonne non plus) mais celle de la créatrice, qui s’appelle elle-même aussi Yvonne (mais en second prénom hein). Du coup ça a donné Yvonne Yvonne. Logique.

Bref, donc Charlotte (vous me suivez ? 🙂 ) la créatrice de Yvonne Yvonne a lancé sa jolie marque de maroquinerie alors qu’elle n’avait que 26 ans. De très beaux cuirs, des toiles graphiques, les formes sont celles des sacs de dames mais modernisées et stylisées. Du genre que quand t’en achètes un, tu vas le garder toute l’année parce qu’il va avec tout.
Et les portefeuilles… une pure merveille.

Tous ces sacs portent le nom d’une héroïne, comme s’ils allaient nous donner un peu de cette confiance qui fait que l’on peut tout dans la vie.

J’ai décidé très tôt d’être une héroïne

a dit Niki de Saint Phalle, ou le portefeuille appelé Niki, on ne sait plus.

Quelques soient leurs genres, ces sacs ont de la gueule :
– le cartable Patti, un cartable très stylisé dans un cuir de folie. Je me le prendrai bien en marine.
– le cabas Janis est juste comme il faut et dieu sait que je ne suis pas cabas.
– et la pochette Frida. La voilà la pochette parfaite.

Bref, Yvonne Yvonne, on adopte la grand-mère ET la petite fille.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !